Brocéliande, le verdict sur les 4 audiences
a penché en faveur de la forêt… !!!

« Le permis de construire du 17 novembre 2006 accordé par le préfet d’Ille-et-Vilaine au SMICTOM Centre Ouest 35 et les arrêtés leur autorisant ‘exploitation d’un centre d’enfouissement et d’une usine de pré traitement de d’ordures ménagères sont annulés .
Le SMICTOM devra verser la somme de 1000 euros à l’association Sauvegarde de Brocéliande »
Extraits des conclusions du tribunal administratif de Rennes

A tout ceux qui ont lutté, de près ou de loin,
pour préserver le plus grand massif forestier de Bretagne,

A tout ceux qui se battent pour nos libertés,
A ceux qui n’ont pu être là qu’avec le cœur,
Mais aussi aux sceptiques, fatalistes, conformistes…

Il n’est pas toujours facile de parler des arbres, de la terre nourricière dans un monde aveuglé par un besoin de confort industriel démesuré …!!!
Mais toute cette énergie, toutes ces années passées à chercher le moyen de faire entendre nos cris de révoltes face aux choix du système monétaire, n’auront pas été vaines… !

Et pourtant, même si nous avons été entendus, ce n’est pas fini !!

De nouveaux projets de lois circulent (Directive (n°2008/98/CE) annonçant le remaniement de la gestion d’ordures, contraire à l’objectif de valorisation et de recyclage. Il y est question de débattre de la définition même de déchets, de redéfinir les notions de valorisations et d’élimination, d’enfouissement (« y compris l’enfouissement dans le sous-sol marin »),etc…

Gardons un œil ouvert !!!

Pour Brocéliande, de nouveaux et beaux projets sont en train de mûrir dans nos chaudrons,
     pour redonner à la forêt ses « hêtres de noblesse »…
     pour insuffler à la Bretagne un vent de liberté …
     nous revenons vers vous dès que la potion sera prête !!!

Solidairement,
Les Sorcières de Brocéliande

PS : Le 26 mars a eu lieu l’appel du jugement en correctionnel du 3 décembre 2009 concernant la réparation du dommage écologique du à la destruction et l’altération du milieu  de vie d’ espèces protégées (rainette verte, tritons, salamandres…) , reprochée par les associations au SMICTOM mais non retenu en première instance.
Nous vous informerons du verdict dès que nous le connaîtrons.